Laissons la fureur aux dragons!

Bon, allez, reprenons les choses sérieuses et laissons la fureur aux dragons (voir billet précedent). Celui-ci n'est pas rouge de colère, il est simplement rouge. du moins, il commence à le devenir...

 

 

Coups de crayons et coups de pinceaux et cette bête prend sa place...

 

 

 

Des écailles, une crête osseuse... la bête prends corps.

 

Je le sens prêt à cracher le feu... mais là, peut-être que je commence à confondre le dragon qui est sur ma feuille de papier et celui qui se réveille en moi...

Je vais aller faire un tour, ça va me détendre!

Écrire commentaire

Commentaires : 0